Koba LaD : l’un des agresseurs retrouvé et passé à tabac

Koba LaD se retrouve en top tweet depuis ce samedi 8 janvier. En effet, dans la nuit du 8 au 9 janvier une vidéo du rappeur qui se fait racketté tourne sur les réseaux sociaux. Cependant, très rapidement l’un des agresseurs est retrouvé. Et aujourd’hui son passage à tabac tourne également sur tous les réseaux sociaux. 

En effet, dans cette fameuse vidéo on voit que plusieurs jeunes prennent à partie Koba LaD. Sur la vidéo qui ressemble à un agression on comprend que les jeunes hommes cherchent à voler le rappeur. En fond sonore on peut également entendre la chanson “Daddy Chocolat” de Koba LaD. Cet incident se déroule à la gare de Saint-Charles dans la soirée du samedi 8 janvier. Très vite, les fans du rappeur s’inquiètent suite à la diffusion de cette vidéo. Cependant, le rappeur déclare dans une story Instagram que “Tout va bien tout va bien”

À LIRE ÉGALEMENT: Roger Milla ses propos sur les pays du Maghreb choquent [VIDÉO]

Cependant, cette histoire est bien loin de se terminer. En effet, quelques heures plus tard de nouvelles vidéos sortent sur les réseaux sociaux. Effectivement, l’un des agresseurs de Koba LaD est retrouvé. Ce qui donne lieu à des vidéos encore plus violentes. Sur celle-ci on peut voir le jeune homme qui filmait l’agression de Koba LaD passé à tabac. 

Sur la première vidéo, le jeune homme semble apeuré et s’excuse auprès de Koba LaD. Il déclare : “Koba, Wallah je m’excuse et tout, mais je voulais pas faire ça”. Puis d’autres vidéos montrent le passage à tabac du jeune homme. On le voit notamment avec le visage ensanglanté mais également recevoir des coups de marteau sur la main. Une escalade de la violence qui n’est pas prête de s’arrêter. En effet, les auteurs de ces nouvelles vidéos cherchent activement les autres auteurs de l’agression. Même si l’on ne doit pas faire justice soi-même, beaucoup expliquent que cela va servir de leçon que ce genre de situation ne se reproduise pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.