Coronavirus : son impact dans le monde de la musique

Comment le rap français subi l’épidémie du coronavirus.

Depuis le début de l’année, le Covid-19 a fait son apparition et suscite la crainte de nombreuses personnes, si le virus a dans un premier temps inquiété le continent asiatique, c’est désormais le monde entier qui se préoccupe de cette propagation. Depuis quelques semaines, celui qui est plus communément appelé « coronavirus » est de plus en plus présent en Europe, tout d’abord en Italie et désormais en France avec 212 cas confirmés et 4 décès selon Le Parisien. Cela n’est pas sans conséquence car le virus a un impact sur l’industrie et particulièrement dans le domaine de la musique et le monde du spectacle.

En effet, depuis le début du mois de mars, le gouvernement a activé le stade 2 de son plan de prévention ce qui inclut l’interdiction, l’annulation et le report des rassemblements de plus de 5000 personnes dans un milieu confiné. Cette mesure touche évidemment les promoteurs, les artistes, les labels et les salles qui n’hésitent pas à prendre des précautions pour le bien des spectateurs mais également pour la santé des techniciens qui participent à la mise en œuvres de ces shows.

Les conséquences

Dans le microcosme du rap français, le « Décennie Tour » de Gims a été reporté en juin et en juillet, les deux importants concerts de Ninho prévu le 10 et 12 mars à Lille et à l’AccorHotels Arena de Paris ont été également reportés en septembre et Roméo Elvis qui doit effectuer un concert à Paris le 26 mars ne sait toujours pas si sa performance aura lieu. Cependant, d’autres artistes en accord avec les organisations ont décidé de maintenir leurs shows même si des annulations de dernière minute sont à prévoir.

« 250 millions de pertes »

Le Covid-19 est un drame pour le monde du spectacle, la productrice Jackie Lombard qui s’occupe des intérêts de Céline Dion a récemment parlé de « 250 millions de pertes » sur le plateau de Touche pas à mon Poste concernant les annulations de concerts. Si le virus suscite la crainte de tous, d’autres préfèrent en rire avec la diffusion de memes sur les réseaux sociaux afin de détendre l’atmosphère comme Booba qui a fait le rapprochement entre le coronavirus et son meilleur ennemi Kaaris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.