Michel Zecler créé une fondation avec l’espoir de « réconcilier les jeunes et la police »

Mercredi 28 avril, Michel Zecler était l’invité de Bruce Toussaint dans son émission sur BFMTV. Le producteur de musique qui a été victime de violences policières en novembre dernier a annoncé la création d’une fondation. Celle-ci est destinée à réconcilier les jeunes et la police.

À LIRE ÉGALEMENT : Affaire George Floyd : Derek Chauvin reconnu coupable

Le 21 novembre 2020, Michel Zecler, 41 ans, est tabassé par trois policiers alors qu’il regagne son studio d’enregistrement situé dans le 17e arrondissement de Paris. Les policiers en question l’interpellent pour non-port du masque et le suivent jusqu’à l’intérieur de ses locaux. Mais une caméra de surveillance les montrent entrain de lui donner des coups de poing, de pied et de matraque et vont même jusqu’à l’étrangler. Michel Zecler qui n’a montré aucun geste violent, tente de se protéger et appelle à l’aide. Des images qui ont choqué la France entière.

Cette semaine, le producteur de musique est revenu sur son agression et a annoncé la création d’une fondation. Il espère avec celle-ci pouvoir améliorer les relations entre les jeunes et la police. « Cette histoire m’a amené […] énormément de témoignages de jeunes qui ont eu énormément de difficultés, qui ont traversé ces choses-là… et c’est vrai que j’ai créé une fondation et j’espère que j’arriverai à réconcilier les jeunes avec la police » explique-t-il.

Il en a également profité pour exprimer son « soulagement » suite à la condamnation de Derek Chauvin dans le meurtre de Georges Floyd. Cinq mois après sa violente agression, Michel Zecler vient de terminer la rééducation de son bras. Et les trois policiers sont actuellement sous contrôle judiciaire et n’ont plus le droit d’exercer leur fonction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *