PNL aurait refusé 3 millions d’euros de la part d’Universal

Du quartier des Tarterêts jusqu’au toit de la Tour Eiffel, PNL s’est hissé au sommet de la musique française. Il faut dire qu’Ademo et N.O.S ont su imposer leur style « cloud », des clips à l’esthétique léchée et surtout une mentalité « Que La Famille » limitant le contact avec l’extérieur et c’est le leitmotiv qui est à l’ordre du jour.

En effet, PNL aurait refusé la rondelette somme de 3 millions d’euros proposé par Universal pour rejoindre le label. Une rumeur confirmée par un proche qui a confié que « Pour PNL, signer chez Universal, c’était trahir. C’était signer sur une major qui a trop maltraité les rappeurs en France. Ils ont vraiment conscience de ça ». Une stratégie payante pour les frères Andrieu puisque cela ne les a pas empêchés de tout rafler avec des albums entièrement certifiés.

Avec cette histoire, PNL renforce un peu plus sa légende où le groupe se veut indépendant bien qu’ils travaillent en distribution avec Believe via le label QLF Records.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.