Booba explique la rupture avec Puma : « Je refuse de faire partie de cette mascarade » [VIDÉO]

Des sujets passés au crible sans détour, durant une vingtaine de minutes. Son prochain concert au Stade de France et sa potentielle fin de carrière, la sortie de sa série, attendue pour 2023, ou encore le fameux « Bravo, monsieur Zemmour »… Booba est dernièrement passé au micro du Chroniqueur Sale, dans une interview dont la première partie a été diffusée sur YouTube, jeudi 25 août 2022. Il s’est notamment confié sur les raisons de son départ de chez Puma, en mars 2022.

Replantons d’abord le décor. Mars 2022. En guise de protestation face à la guerre entre la Russie et l’Ukraine, Puma décide de fermer ses enseignes dans le pays de Vladimir Poutine. C’est là que Booba vrille : il met fin au contrat avec la marque, immédiatement. Alors, six mois plus tard, où en est-on ?

À LIRE ÉGALEMENT: Booba et Puma, le contrat est officiellement rompu  

« Si je suis sponsorisé par Puma et que, demain, Puma devient l’ennemi de Vladimir Poutine, il est où le rapport avec le sport ? Frérot passe moi un coup de fil parce que moi je suis signé chez toi et donc je porte du Puma. Et, moi, je ne vais pas en guerre contre Poutine », soutient B2O. Il va même plus loin, en indiquant qu’il n’adhère pas du tout à la stratégie. « Ce sont des causes que je trouve totalement débiles en plus. Qu’est-ce qu’on s’en bat les couilles qu’il y ait Puma ou pas Puma en Russie ? Ça veut dire que là, t’as l’impression d’avoir pris parti ? Et frérot, c’est tellement complexe. En tout cas, moi, je refuse de faire partie de cette mascarade ». C’est un point de vue. Le sien, du moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.