Booba hausse le ton contre Instagram et dénonce leur “censure”

Depuis quelques années, la relation entre Booba et Instagram est assez compliquée. Et aujourd’hui les choses ne semblent pas s’arranger pour le rappeur. En effet, Kopp monte au créneau et dénonce la “censure” que lui impose Instagram

C’est tout d’abord en 2020 qu’Instagram décide de fermer définitivement le compte de Booba. Suite à cela, le rappeur est de retour avec un nouveau compte qui est celui de OKLM. À l’origine cette page partage des actualités médias. Puis le rappeur se sert de ce compte pour passer ses coups de gueules et notamment clasher d’autres rappeurs, des personnalités politiques ou des sportifs. Quoi qu’on en pense, Booba clame haut et fort ce qu’il pense et en toute honnêteté. 

À LIRE ÉGALEMENT: Piraterie Paper: Booba lance sa marque de feuilles à rouler

Cependant, cela coûte cher au rappeur. En effet, c’est sur ses réseaux sociaux qu’il décide de partager publiquement son attaque en juste contre Instagram. Effectivement, dans son communiqué officiel, Booba explique les raisons de cette attaque en justice. Il déclare notamment: “Après avoir cherché le dialogue avec le géant US, en vain, Booba a assigné début 2022 Facebook, propriétaire d’Instagram. Devant le tribunal judiciaire pour obtenir la condamnation de ces méthodes violentes de censure”

Il ajoute également: “Censure, mépris complet de la défense, décisions injustifiées, disproportions des sanctions. Absence totale de communication et d’information. Qui est violent et dangereux?”. Le rappeur évoque aujourd’hui son droit à la liberté d’expression. Mais également son droit d’user de phrases percutantes ainsi que son sarcasme. Reste à savoir maintenant si la justice donnera raison à Kopp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.