Photo By Grégoire Angéli

Achim dévoile « [G] » son nouvel Ep

Présentation

Achim est un artiste rappeur originaire du quartier de la Castellane à Marseille. Passionné de rap, il commencera la musique très jeune. Il sortira ensuite son premier EP en 2015 intitulé « Le Royaume des Sourds« . Après une pause dans la musique, afin de se consacrer à ses études sur la capitale, Achim rejoindra le label Sailer Mood en 2019. Cette année 2020 est importante pour l’artiste Marseillais. En effet, Achim sort en un an une série de quatre EP. Le premier s’appelle « [R]« , il est sorti le 17 avril dernier. Aujourd’hui nous vous faisons découvrir le deuxième opus de cette série intitulé « [G] ». Le titre de chaque projet (« R », « G »…) correspond à un indice, découvrez les au rythmes des sorties…

L’EP « [G]« 

Cover de l’Ep « G »

À en croire les covers des projets, ces derniers semblent tourner autour du thème du jeu et du hasard. En effet, la cover de « [R] » représente un sol détruit par un dés géant. Le dé est de retour sur « [G] » mais cette fois-ci dans un écrin et un décor plus lumineux. Le projet contient 4 morceaux intitulé « [G]« , « Quitter la Zone« , « Gamberge 0 » et « Décembre« .

[G]

L’EP commence avec un morceau éponyme comme sur le précédent projet. Achim nous plonge directement dans son univers avec une introduction assez sombre. Dans ce morceau, il enchaîne les punchlines et les références à la pop culture qui dépeignent certaines réalités, le tout sur une prod’ qui se veut « Trap« . L’artiste domine à la perfection.

Quitter la Zone

Le titre parle de lui-même pour ce deuxième morceau dont le clip est disponible sur YouTube. Achim parle ici de la vie en banlieue et plus particulièrement de chez lui, dans les Quartiers Nords de Marseille. Il traite ici de certains paradoxes de la vie de quartier comme le fait d’être fier, de représenter ces endroits où l’on n’a pas envie d’être. L’instrumentale est douce et mélodieuse contrairement aux propos d’Achim dans le morceau.

Gamberge 0

Pour ce troisième morceau, le titre fait référence à un EP sortie par Achim pendant le confinement intitulé « Gamberges du soir Vol 1« . Dans ce projet, le marseillais enchaîne les punchlines criantes de vérités à propos de l’actualité du pays. Le morceau est logiquement dans le même esprit. Le rappeur démontre l’entièreté de son talent rapologique tout en donnant son ressenti sur la situation actuelle.

Décembre

Si au niveau de la production du projet, ce titre semble être le plus léger. Il est sûrement le plus touchant. En effet, dans le quatrième et dernier titre de cet opus, Achim change de recette. L’artiste ne se contente pas de dépeindre ce qui l’entoure en musique. Il va au contraire être plus intime et parler de ce qu’il ressent au fond de lui sans aucun artifice.

Le mot de la fin

L’EP quatre titres de Achim est une réussite. Il montre ici une bonne partie de sa palette artistique, entre punchlines et mélodie. Il prouve sur chaque morceau que c’est un artiste complet. Il faudra miser sur lui dans un futur proche. Le projet « [G]« , deuxième opus d’une série de 4 EP de Achim est désormais disponible sur les plateformes de streaming.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

R.EY [CLIP]