Festivals annulés jusqu’à mi-juillet : retour sur une décision qui met en péril le monde du spectacle vivant

Bilan de la décision du Président de la République à la suite des mesures prises pour les manifestations culturelles jusqu’à cet été.

Le réveil est difficile pour le monde du spectacle. Les doutes et autres rumeurs qui circulaient depuis le début du confinement ont été confirmés par le discours du Président de la République lors de son allocution du lundi 13 avril. Emmanuel Macron a déclaré que tous les festivals, concerts et autres événements rassemblant du public sont annulés jusqu’à mi-juillet au moins. Si des festivals comme Lollapalooza Paris, Solidays et des poids lourds comme Glastonbury ou Coachella avaient déjà pris des dispositions en reportant ou en annulant leurs événements, d’autres ont suivi à l’issue du discours présidentiel.

Dès ce matin, Les Eurockéennes de Belfort, le Main Square Festival d’Arras, Art Rock, Beauregard ou encore Garorock ont annoncé leurs retraits via communiqué. Le festival parisien de We Love Green, devant se dérouler au mois de juin, devrait quant à lui annoncer son annulation prochainement. Quant aux autres festivals devant se dérouler cet été, la tension est à son comble en attente de connaître l’évolution de la crise sanitaire ainsi que des informations concernant le processus de déconfinement.

Si le Président s’est empressé de promettre un programme d’accompagnement économique pour les organisateurs d’événements touchés par ces mesures, les conséquences sont dramatiques pour le secteur culturel avec la perte que l’on peut chiffrer en centaines de millions d’euros. En clair, le monde du spectacle est sinistré et certains festivals risquent de ne pas s’en sortir sachant que c’était une industrie déjà en difficulté. Les prochaines semaines seront décisives quand à la situation de tout ce monde qui va désormais retenir son souffle tout comme les spectateurs qui contribuent au succès de ces manifestations culturelles chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Radio Arts-Mada - "Besoin des artistes"