Interview : Stef Becker, le célèbre beatmaker / producteur de vos rappeurs préférés

Nous avons rencontré Stef Becker, le célèbre beatmaker et producteur des rappeurs du moments. Une personnalité très importante dans le milieu du rap. En effet, Stef Becker a bossé avec les plus grands : Jul, Lacrim, Hatik, Da Uzi, Sch ou encore Sadek.

Aujourd’hui, accompagné par la maison de disque Universal Music France dans son parcours, mais aussi suivi par plus de 10 000 abonnés sur Instagram (dont des personnalités populaire comme Bramsito, Rim’k, Julien Beats, Gamemixtreize, Lacrim etc…), il est devenu une figure du mouvement urbain en France. Voici l’interview de Stef Becker ci-dessous.

-Qui es-tu ?

Je suis Stef Becker, Compositeur de Musique Rap Pop Urbaine de 34 ans.

-Tu viens d’où ?

Je suis natif de Chateauroux dans l’Indre (36) vivant aujourd’hui à Vierzon dans le Cher (18).

-T’es né où et quand ?

Je suis né le 12 Aout 1987 dans une ville appelée Le Blanc (36).

-Quand et comment t’as commencé à produire des artistes, créer des beats ?

J’ai commencé à créer des instrumentales à l’âge de 20 ans, uniquement par passion et envie de créer ma propre musique. 

-Qu’est-ce qui t’a donné envie de faire le métier de beatmaking /production d’artistes ? Tu faisais quoi avant ?

J’ai toujours été passionné par le Hip Hop Rap Français, et ce, depuis mon adolescence. J’ai fais quelques métiers comme Téléconseiller dans un centre d’appel pendant 10 ans puis j’ai travaillé dans l’aéronautique pendant un an avant de changer radicalement de vie en me lançant pleinement dans la musique. Ce qui m’a poussé à créer une carrière était ce fort désir de créer ma propre musique, tenter quelque chose de moi-même dans ma vie. J’ai hésité entre la restauration qui est ma seconde passion et la musique, mais je ne me voyait pas faire des longues formations, j’ai pas ce côté « scolaire » pour ça. 

-C’est quoi tes influences musicales ?

Le Hip Hop Français. Je suis issu des années 90. J’ai grandi avec le hip hop via des groupes comme NTM, FF, Iam, Lunatic etc… Je recherchais essentiellement des émotions plutôt qu’un effet de style. Pour moi, j’ai compris que je voulais faire de la musique grâce à Lunatic. J’aime les mélodies sombres et mélancoliques. Mes influences sont très limitées du fait que je n’ai pas une grosse culture musicale. J’ai toujours recherché ce dont j’avais besoin, très peu curieux de ce qui se faisait dans la musique. J’aime ce qui se passe dans ma tête, les émotions que j’ai besoin de transmettre. Aujourd’hui, j’écoute énormément Jul car il a ce truc de vouloir faire uniquement ce qu’il a besoin de transmettre. 

-Comment tu décrirais ton univers artistique ?

Je dirais que mon univers musical est purement inspiré des mélodies mélancoliques comme j’ai toujours aimé, en ajoutant une touche de modernité avec des rythmiques rapides, entrainantes et positive. Je veux véhiculer cela, de la positivité dans mes musiques. Mon univers est festif et paradoxalement mélancolique. 

-T’es signé/ collaboration avec maison de disque ou tu bosses à ton compte ?

Je suis signé en Edition chez Universal Music Publishing. L’idée de cette signature était d’avoir un accompagnement autour de ma carrière, des professionnels qui me permettent de me focaliser uniquement sur celle-ci. 

-Tu pourrais nous en dire plus sur tes différents projets que tu as déjà dévoilé et les collaborations avec quels artistes ?

J’ai mis un premier pas dans le milieu professionnel avec TK. Nous avons créé son univers ensemble, ce qui m’a ouvert plusieurs portes dont celle de Jul. Nous avons fait le morceau « Ya la Police » , présent dans l’album « C’est Pas Des Lol » qui était ma toute première collaboration indirecte avec Jul. J’ai ensuite rencontré Babyboy, son Manager et cousin, qui m’a proposé le projet 13 Organisé. Sur ce projet, j’ai travaillé et envoyé environs 80 prods en fonction de leur demande. C’était excellent de pouvoir faire avec ce relationnel et donc D’or et de Platine, et en résulte 5 morceaux dedans, dont l’Etoile sur le Maillot qui est certifié Single d’Or. Ensuite, il y a eu son album gratuit de 2021 pour lequel nous avions travaillé le morceau Carré d’As ensemble Jul et moi. Après les choses se sont accélérées avec des placements sur « JVLIVS II » de SCH (Assoces et Fantômes), d’ailleurs, il m’avait contacté un jour pour me demander les stems, je réalisais pas que cela allait se faire. Puis Soso Maness avec DLB13, ou encore Alonzo et Kofs sur Comme Un Loups (Capo Dei Capi III) et différentes sorties sur le 2e trimestre puis l’album Demain Ça Ira avec le morceau Limitless. Arrive le moment ou le projet Classico Organisé était en cours de création, sur lequel j’ai été invité et sollicité. Nous avons fait 7 morceaux dessus ensemble. J’ai fais pas mal de connexions avec des producteurs confirmés, dont Medeline avec qui nous avons bossé sur le morceau « Ciao » de Hatik. Et on clôture de l’année 2021 avec l’album Indépendance de Jul sur lequel j’ai fais plusieurs morceau dont « Love de moi » (en collaboration avec Farukqsm qui est un compositeur de mon équipe et Iordan).

-Quelles seraient les meilleures conditions pour écouter ta prod ? 

S’isoler et écouter ma prod dans le calme. J’envoie beaucoup d’informations dedans, j’invite l’artiste à se projeter et se livrer généralement. Donc le mieux est de s’isoler, se concentrer et se projeter.

-Ton plus gros succès ? 

L’étoile sur le maillot (13 Organisé). La raison est simple, c’est ce morceau qui m’a placé sur le devant, celui-ci qui m’a ouvert les portes. Les négociations avec des Labels et Maison de Disques ont été générées via ce titre. Et il est Single d’Or. Mon premier à ce moment-là, tellement symbolique de plusieurs années de sacrifices, persévérance et de travail.

-Tes futurs projets ?

J’ai pas mal de collaborations avec différents artistes mais je ne peux en parler plus tant que les artistes eux-mêmes ne relaient pas les informations. En parallèle, j’ai un projet de mixtape avec beaucoup de beatmakers dedans, c’est encore en phase de réflexion mais je compte bien aller au terme de mes idées. Enfin, j’ai ouvert avec mon associé notre Label de Beatmaker pour lequel je m’investi au développement des carrières de mes compositeurs. 

-Le mot de la fin ?

Croyez en vous ! et surtout, merci à mon épouse et mes enfants d’avoir permis de faire vivre ma musique, d’être derrière ma carrière depuis le début et de faire partie intégrante de mon métier ainsi qu’un grand merci à vous Generasonrap, pour ce moment et votre considération 😊

Toutes ses certifications :

Single d’or : L’étoile sur le maillot (13 Organisé) – Single d’or : 13 Balles (13 Organisé)

  • Disque d’or : 13 Organisé
  • Disque de Platine : 13 Organisé
  • Disque d’or : C’est Pas Des Lol (Jul)
  • Disque de Platine : C’est Pas Des Lol (Jul)
  • Double disque de Platine : C’est Pas Des Lol (Jul)
  • Disque d’or : Jvlivs II (SCH)
  • Disque de Platine : Jvlivs II (SCH)
  • Double disque de Platine : Jvlivs II (SCH)
  • Disque d’or : Demain Ca Ira (Jul)
  • Disque de Platine : Demain Ca Ira (Jul)
  • Double disque de Platine : Demain Ca Ira (Jul)
  • Disque d’or : Avec Le Temps (Soso Maness) – Disque d’or : Capo Dei Capi II & III (Alonzo) -Disque d’or : Classico Organisé


Lien Réseaux sociaux :
Facebook
Instagram
Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *