Minneapolis en feu suite à la mort de George Floyd, Donald Trump réagit !

S’il vous plait, je ne peux plus respirer” furent les derniers mots prononcés par George Floyd, un afro-américain de plus tué par la police. Dans une vidéo aberrante filmée par une passante de Minneapolis dans le Minnesota, on peut clairement voir un officier de police écraser le cou de George avec son genou à même le sol. Il se plaindra plusieurs fois d’avoir mal et des difficultés à respirer mais rien n’y fait, il reste coincé au sol. George finira par mourir asphyxié. Les violences policières sont nombreuses aux Etats-Unis particulièrement envers la communauté noire ce qui a donné lieu à l’émergence de groupes qui militent comme “Black Lives Matter” ou “No Justice no Peace”.

Les autorités ont immédiatement réagi en renvoyant le policier responsable de la mort de George Floyd ainsi que les trois autres agents de police présents avec lui. Mais cela ne suffira pas pour calmer les nerfs des habitants de Minneapolis. Suite à l’affaire, des émeutes ont éclaté dans toute la ville. Des affrontements ont eu lieu entre la police et les citoyens en colère qui réclament que le policier soit jugé pour meurtre. Certaines célébrités ont réagi. Tout d’abord le président Donald Trump s’est contenté de poster un tweet qualifiant la situation de “triste et tragique”. La sénatrice Kamala Harris considère cette arrestation comme “une exécution publique”. Beaucoup de sportif ont également réagi à l’image de Lebron James qui a posté une photo de l’ancien joueur de NFL Colin Kaepernick sans club depuis 2017. À cette époque l’ancien quarterback de San Francisco s’était agenouillé pendant l’hymne national afin de protester contre les violences faites aux noirs.

La violence policière est un sujet qui fait débat depuis plus de 20 ans. Force est de constater que la situation ne s’améliore pas depuis tout ce temps et ce dans plusieurs pays du monde. Concernant la France face au nombre de vidéos qui se multiplient sur les réseaux sociaux où l’on voit des policiers frapper des citoyens. Une application a été créé. Elle s’appelle “UVP (Urgence Violences Policières)” et servira à stocker des vidéos afin de monter des dossiers contre les policiers abusant de leurs pouvoirs.

By Hugo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

R.EY [CLIP]