6ix9ine avoue à la justice avoir « du mal à boucler les fins de mois »

6ix9ine semble sur la pente descendante… Depuis sa sortie de prison, le jeune rappeur américain voit sa carrière stagner. Dernièrement, il a même affirmé à un juge qu’il était ruiné, qu’il avait notamment « du mal à boucler les fins de mois ».

À LIRE ÉGALEMENT : Gims : sa femme porte plainte contre Booba pour faire supprimer le compte Instagram « La Piraterie »

Condamné à deux ans de prison pour appartenance au gang ultra-violent Nine Trey Gangsters, 6ix9ine a purgé sa peine et est libre depuis le 31 juillet 2020. Et s’il a sorti quelques titres depuis sa libération – « Gooba », « Trollz » en collaboration avec Nicki Minaj, « Yaya », « Punami », « Tutu » et « Zaza » – sa carrière ne décolle pas ! Le rappeur, menacé de mort à plusieurs reprises par les membres de son ancien gang qu’il a balancé à la justice pour obtenir une réduction de peine, n’a plus la côte… Et ce désintérêt de la part du du rap game a des conséquences sur les finances du jeune homme.

Selon le média Complex, 6ix9ine aurait récemment été auditionné par un juge afin de faire le point sur sa situation financière. « À l’heure actuelle, j’ai du mal à boucler les fins de mois. Je ne sais pas si je toucherais de nouveau les avances auxquelles j’avais le droit avant mon arrestation et ma carrière stagne. J’ai reçu de grosses avances du fait de mon contrat et grâce aux ventes de produits dérivés avant mon arrestation. Ceci étant, je ne touche plus de royalties. » a ainsi déclaré le rappeur. Et il conclut : « Cela me mettra sûrement en faillite d’une manière dont je ne me remettrai jamais, au détriment des membres de ma famille qui comptent sur moi. ». Alors est-ce que le rappeur va devoir se déclarer officiellement en faillite ? Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.