Antoine Griezmann interrompt son partenariat avec Huawei en soutien aux Ouïghours

Après avoir rendu hommage à Samuel Paty puis soutenu publiquement le producteur Michel Zecler à l’issue de ses violences policières en déclarant « J’ai mal à la France ». Antoine Griezmann s’engage à nouveau et à tout simplement décidé de mettre un terme à son contrat le liant avec Huawei.

Selon le Washington Post et l’agence de télésurveillance IPVM, l’entreprise chinoise est soupçonné d’avoir aidé le gouvernement chinois d’avoir participé à la répression et à l’espionnage de la minorité Ouïghours présente en Chine. En raison de cela, l’attaquant du FC Barcelone à annoncer s’éloigner de la marque via un post Instagram l’incitant à « condamner cette répression de masse et user de son influence pour contribuer au respect des droits de l’homme et de la femme au sein de la société »

Un acte fort et courageux du champion du monde 2018 à un moment où les footballeurs prennent de plus en plus position en témoigne le match opposant le PSG à l’Istanbul BB a été interrompu en raison du racisme dont a été victime l’ex-international camerounais Achille Webo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *