Camille Lellouche révèle son calvaire de femme battue [VIDÉO]

Camille Lellouche se confie dans l’émission Sept à huit ce dimanche sur son calvaire de femme battue. Un témoignage bouleversant et poignant. 

L’artiste révélée dans l’émission de The Voice sur TF1 lève le voile sur son passé. En effet, c’est lors d’un entretien avec Sept à huit qu’elle livre son témoignage. Elle explique: « Toutes les formes de violences qu’une femme peut subir, je les ai subies ». De ses 19 à ses 21 ans, elle partage la vie de cet homme qui devient très vite violent. Elle ajoute que les premiers coups arrivent « au bout d’un mois ». Face caméra elle déclare: « La première fois, je n’ai pas eu le temps de réagir, il m’a mis une claque très violente,il faisait quand même 120 kilos »

À LIRE ÉGALEMENT: Le célèbre styliste Virgil Abloh est mort à l’âge de 41 ans

Elle continue et explique que les violences se poursuivent « trois à quatre fois par semaine ». Elle ajoute également: « Il me disait que c’était de ma faute, que je le poussais à bout, que je le méritais (…) je m’excusais à chaque fois parce que j’avais peur ». En seulement deux mois, la jeune femme qui est sous son emprise perd alors 12 kilos. Elle précise : « Je suis devenue une ombre »

Puis elle revient difficilement sur ce jour ou elle a « cru mourir ». Elle explique: « Il me mettait des droites dans tous les sens (…) j’ai commencé à me pisser dessus. Il a continué à me rouer de coups (…). Avant de dormir, il m’a dit si je t’entends respirer je te tue. J’ai dormi dans ma pisse, par terreJe priais pour ne pas mourir ». La jeune femme explique que personne n’est au courant à l’époque de ses violences, sauf sa meilleure amie. Elle confie que celle-ci découvre tout lorsqu’elle arrive à leur domicile et « qu’il  était en train de m’éclater la gueule »

Camille Lellouche livre ce témoignage poignant pour elle, pour se libérer mais surtout pour les femmes victimes de violences conjugales. Elle conseille :  « Évidemment, au premier coup il faut partir (…) il faut porter plainte ». Puis elle conclut en disant:  « Une fois qu’on est sorti de cet enfer, vous verrez, c’est beau après »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.