Famine : une personne meurt de faim dans le monde toutes les 4 secondes

Hier se tenait à New York, la première journée de la réunion annuelle de l’Assemblée générale des Nations Unies. Et l’un des sujets au coeur de cette rencontre n’est autre que la faim dans le monde. À cette occasion, des ONG du monde entier ont signé une lettre ouverte afin d’alerter les dirigeants.

En effet, mardi, plus de 238 organisations non gouvernementales ont demandé aux responsables d’« agir pour stopper la crise mondiale de la faim ». Face à ce constat alarmant, elles dénoncent qu’aujourd’hui une personne meurt de faim dans le monde toutes les 4 secondes. Ainsi, dans un communiqué de presse, ces ONG ont alors déclaré :

À LIRE ÉGALEMENT : « EURO 2024: LA RUSSIE EST EXCLUE DE LA COMPÉTITION EUROPÉENNE ! »

« Les organisations venant de 75 pays ont signé une lettre ouverte pour exprimer leur indignation à l’explosion du nombre de personnes souffrant de la faim et pour faire des recommandations, alors que 345 millions de personnes dans le monde souffrent de faim aiguë, un nombre qui a plus que doublé depuis 2019 ».

En outre, l’un des signataires de la lettre, Mohanna Ahmed Ali Eljabaly de la Yemen Family Care Association s’est exprimé en affirmant : « Il est inadmissible qu’avec toute la technologie agricole (…) aujourd’hui, nous parlions encore de la famine au XXIe siècle ». Il a également ajouté : « Il ne s’agit pas d’un pays ou d’un continent, et la faim n’a jamais qu’une seule cause. Il s’agit de l’injustice de l’humanité tout entière ».

Pour rappel, en 2021, on estimait que plus de 828 millions de personnes souffraient de la faim, parmi eux, près de 193 millions étaient en insécurité alimentaire aiguë. Actuellement, le chiffre a sans nul doute augmenté majoritairement à cause des conflits armés et du réchauffement climatique…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.