MHD reste en prison à la suite du refus du port du bracelet électronique

Le rappeur MHD reste en prison à la suite du refus du port du bracelet électronique.

Énorme désillusion pour MHD qui s’est vu refuser un placement sous bracelet électronique et restera en détention pour encore un long moment. En effet, le pionnier de l’afro-trap est derrière les barreaux depuis le 17 janvier 2019 à la suite d’une mise en examen pour « homicide volontaire » à la suite de la mort de Loïc K. lors d’un règlement du compte à Paris où la victime fut renversée, passé à tabac par une dizaine de personnes puis poignardé.

Retour à la case départ

À la suite d’une énième audience avec la chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris où le rappeur clamait son innocence, la justice à décider de renvoyer Mohamed Sylla de son vrai nom en cellule car de nombreux points ne correspondent pas à sa version des faits. Tout d’abord, la Mercedes noire qui a renversée appartient à MHD même si de nombreuses personnes affirment qu’il prêtait régulièrement son véhicule à des amis et des témoins ont identifié le rappeur au sein de la scène d’où s’est déroulé le drame.

« Cette décision est incompréhensible »

Cette décision a suscité l’indignation de son avocat, Me Archilbald Celey qui déclare que «Cette décision est incompréhensible au regard de l’évolution des investigations et du projet de sortie présenté par MHD. Il reste déterminé à se battre pour prouver son innocence». Quant au rappeur âgé de 25 ans, il nie toujours les faits et rêve de retrouver la liberté, lui qui avant sa chute écumait les concerts et festivals dans le monde entier grâce au succès fulgurant de ces hits comme « Champion League », « La puissance » ou encore « Bella ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

R.EY [CLIP]