Moha La Squale : 10 mois de prison requis pour le rappeur

Le rappeur Moha La Squale vient d’être jugé pour outrage et refus d’obtempérer. L’audience a eu lieu devant le Tribunal correctionnel de Paris. Ainsi, 10 mois de prison seraient requis pour le comportement du rappeur.

Une cavale et de nombreux délits

Le rappeur n’en est plus à sa première infraction. Pourtant, il a aggravé son cas, il y a presque un an maintenant. En effet, en mai 2020, Moha La Squale participe à un rodéo urbain et manque également de renverser une petite fille de 9 ans en prenant la fuite. Un délit grave pour lequel il est immédiatement recherché. Ce n’est qu’un mois plus tard qu’il est interpellé lors d’un contrôle où la police lui reproche de ne pas porter sa ceinture. Le rappeur tente également de fuir avant d’être forcé à obtempérer par les forces de l’ordre.

À découvrir également : LACOSTE MET UN TERME À SA COLLABORATION AVEC MOHA LA SQUALE ET ROMÉO ELVIS

Une haute sanction demandée

Moha La Squale et son avocate dépeignent un climat dans lequel tout le monde commencerait à avoir peur de la police et dénoncent des violences. Mais si beaucoup d’informations actuelles ressemblent à cette annonce, la juge n’a pas semblé s’en émouvoir face au profil du rappeur. En effet, 10 mois fermes de prison sont demandés, aménageable avec le port d’un bracelet électronique.

Le jugement est actuellement en délibéré et ne sera rendu que dans quelques semaines. En effet, il faudra patienter jusqu’au 15 avril avant de savoir ce qu’il en est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.