Samuel Eto’o condamné à 22 mois de prison pour fraude fiscale 

Ce lundi Samuel Eto’o est officiellement reconnu coupable de fraude fiscale. On lui reproche d’avoir caché 3,8 millions d’euros au fisc espagnol de 2006 à 2009. L’ancien attaquant camerounais restera normalement libre. En effet, l’Espagne applique rarement leses peines de moins de moins de deux ans. 

En effet, aujourd’hui Samuel Eto’o plaide coupable pour fraude fiscal. Le tribunal le condamne notamment à 22 mois de prison. Rappelons qu’entre 2006 et 2009 il ne déclare pas 3,8 millions d’euros au Trésor publique espagnol. Son agent, José Maria Mesalles est lui aussi accusé du même délit. Le tribunal le condamne à un an de prison. 

À LIRE ÉGALEMENT: La ligue espagnole souhaite l’annulation du contrat de Mbappé avec le PSG

Le casier vierge des deux accusés les exonère notamment de prison ferme. Cependant, ils doivent verser une lourde amende. En effet, Samuel Eto’o doit verser une amende de 1,8 millions d’euros et José Maria Mersalles de 900 000 euros. Samuel Eto’o déclare notamment: « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père me demandait de faire»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.