Snoop Dogg veut faire de « Death Row » le « premier label majeur dans le métavers » en NFT

Snoop Dogg, nouveau propriétaire de Death Row Records, vient de dévoiler ses projets futures pour la marque. Et le rappeur américain vise haut en souhaitant que celle-ci s’impose comme le label le plus important du métavers.

À LIRE ÉGALEMENT : Eminem, l’artiste aux dix albums dépassant 1,5 milliards de streams sur Spotify

Snoop Dogg a un lien fort avec Death Row Records. C’est au sein de cette marque que le rappeur a signé son premier contrat musical lorsqu’il a commencé sa carrière au début des années 1990. Alors, il n’est pas surprenant que l’artiste ait décidé de la racheter au MNRK Music Group. « Je suis ravi et reconnaissant de l’opportunité d’acquérir la marque emblématique et culturellement significative Death Row Records, qui a une immense valeur future inexploitée. Cela fait du bien d’être propriétaire du label dont je faisais partie au début de ma carrière et en tant que l’un des membres fondateurs. » a déclaré l’heureux patron.

Celui qui a fait sensation à la mi-temps du Super Bowl dimanche 13 février a donné ses intentions concernant l’avenir du label. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Snoop Dogg a de l’ambition. Le rappeur souhaite que Death Row Records devienne le plus grand label du métavers. « Death Row sera un label NFT. Nous allons sortir des artistes à travers tout le métavers. Tout comme nous avons brisé l’industrie lorsque nous étions le premier label indépendant à devenir un major, je veux être le premier major du métavers. » a-t-il déclaré. Une annonce, peu surprenante, lorsqu’on sait qu’il y a quelques semaines, le rappeur a noué un partenariat avec la société « Gala Games » qui a sorti un NFT de son dernier album, « B.O.D.R. (Bacc on Death Row) ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.