Vinicius Junior : L’attaquant victime d’insultes racistes pour ses danses jugées « irrespectueuses »

Ce dimanche 18 septembre, lors du derby madrilène, le joueur brésilien Vinicius Junior a été victime de propos racistes. En effet, des insultes et des chants racistes de supporters mécontents de ses danses de célébrations ont été proférés lors du match. Le fléau du racisme continue dans le monde du football et envers le joueur brésilien . Ainsi, quelques jours auparavant, Pedro Bravo, président de l’association des agents espagnols déclarait : «Quand tu mets un but à l’adversaire, si tu veux danser la samba, tu vas le faire au Brésil.» Il critiquait les pas de samba du joueur et ses propos ont choqués.

«Tu es un singe, Vinicius tu es un singe» déclare les supporters Colchoneros avant même le début du match au stade de l’Atlético. Des propos, qui font polémique, quand on sait que dans le monde du football, c’est récurrent. En effet, en juin dernier, c’est la star du foot Kylian Mbappé, qui subissait des propos racistes de la part de supporters en raison d’un tir au but raté. Néanmoins, de nombreux soutiens ont été apportés au joueur, qui a aussi décidé de prendre la parole.

À LIRE ÉGALEMENT : Football : Le snapchatteur Boucif El Afghani signe son premier contrat professionnel ! [PHOTO]

La réaction de Vinicius Junior

Le joueur n’a pas hésité à réagir : « Il y a des semaines, ils ont commencé à criminaliser mes danses. Des danses qui ne sont pas les miennes […] Elles appartiennent à des artistes brésiliens de funk et de samba, des chanteurs de reggaeton et des noirs américains. Ce sont des danses pour célébrer la diversité culturelle du monde» s’exclama Vinicius Jr, dans une vidéo publiée sur la Toile. Ensuite, Il réaffirme qu’il n’arrêterait pas ses pas de samba, qui ont un sens pour lui.

Les internautes et autres joueurs de foot en soutient à Vinicius Jr.

Tout ce weekend, de nombreux joueurs comme Pélé, Neymar,Ronaldo ou encore le joueur du FC Barcelone, Raphinha, ont témoignés leurs soutiens. Des réactions sans surprises de joueurs, victimes eux aussi de propos déplacés. Le joueur Pélé a tenu sur Twitter a rappelé que le racisme est un combat et le foot : «une joie». Sentiment partagé par les internautes, qui outrés, décident d’apporter leur compassion. On peut lire sur les réseaux des mots d’indignation pour les chants racistes, et d’encouragement envers l’attaquant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.