12 grands clubs européens annoncent la création de la Super Ligue Européenne

Les fans de foot vivent une période compliquée. La crise du Covid a appauvri de nombreux clubs et la pratique du football chez les amateurs est toujours en stand by. De récentes nouvelles ont également secoué la planète foot en ce début de semaine. D’abord, José Mourinho vient d’être limogé par Tottenham. Cette annonce est presque passée inaperçue tant l’heure est grave pour le football moderne. Deux choses essentielles sont à retenir. Une réforme visant à modifier le format actuel de la Ligue des Champions vient d’être votée et sera effective en 2024. Comme un bras d’honneur à l’UEFA, dans le même temps, 12 grands clubs européens ont annoncé la création d’une nouvelle compétition, la Super League.

Ces 12 clubs, les clubs fondateurs, sont les suivants : Manchester United, Manchester City, Tottenham, Arsenal, Chelsea et Liverpool pour l’Angleterre. Le FC Barcelone, le Real Madrid et L‘Atletico Madrid en Espagne. Et enfin la Juventus, l’Inter de milan et le Milan AC en Italie. Cette compétition se composera d’une vingtaine de clubs (dont les clubs fondateurs) et se jouera du mardi au jeudi. La Super League se jouera d’abord avec deux groupes composés de dix équipes qui se rencontrerons sur 18 journées. Les trois premiers des deux groupes seront ensuite qualifiés pour les quarts de finale. Concernant les 4ème et 5ème des deux groupes, ils s’affronteront en barrage afin de se disputer les deux places restantes en quarts de finale. Cette annonce est un véritable séisme dans le football que l’on connaît tous actuellement sous le monopole de l’UEFA. Cette dernière a d’ailleurs annoncé des mesures drastiques concernant les clubs et les joueurs qui oseraient participer à cette compétition. En effet, des sanctions comme l’exclusion des championnats et des compétitions européennes ou en encore l’impossibilité de jouer l‘Euro et la Coupe du Monde pour les joueurs sont mises sur le tapis.

Beaucoup se sont indignés de la création de cette Super League. En effet, les retombés économiques pourraient être énormes. Les clubs qui accepteront de jouer cette compétition recevront d’office l’équivalent de 350 Millions d’euros. Une offre presque impossible à refuser. De plus, la compétition généreraient des Millions d’euros supplémentaires. le problème est ici, les acteurs du football et même les fans déplorent le fait que l’argent soit la seule motivation de cette compétition. Si les grandes écuries européennes acceptent de jouer cette Super League, cela rendra les autres compétitions vides de tout intérêt et détruira à petit feu le peu de football populaire qu’il reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *