Affaire sextape : Karim Benzema est renvoyé en correctionnel devant le tribunal, il réagit

En 2015 l’attaquant français, Karim Benzema, prévient Mathieu Valbuena de l’existence d’une sextape. Selon Valbuena, le footballeur lui fait passer le message suivant : il devra rencontrer les maîtres chanteurs et payer. Les personnes voulant nuire à Mathieu Valbuena s’étant rapproché de Karim Benzema afin de lui faire passer le message, Valbuena porte plainte et accuse son coéquipier. Depuis l’affaire n’est toujours pas résolue.

Un jugement qui ne se termine pas

L’affaire a donc débuté en octobre 2015 et se poursuit depuis. En effet, aucun verdict n’a encore été officiellement rendu au sujet de cette histoire. La seule sentence tombée a été celle de l’équipe des Bleus. Depuis le début de cette histoire ni Benzema ni Valbuena n’ont été rappelé pas la grande équipe. Mis de côté suite à cette affaire, Benzema attend un jugement qui ne semble pas pressé de venir.  Le footballeur fait face à l’annonce de son renvoi en correctionnel ce jeudi 7 janvier 2021 pour « complicité de tentative de chantage ».

A lire également: DAMIEN RIEU COMPARE BENZEMA À DES TERRORISTES ISLAMISTES

La réaction de Karim Benzema

Le footballeur n’a pas perdu de temps pour réagir à cette annonce. En effet, il s’est saisit de son compte Instagram afin de faire passer son message. L’attaquant du Real Madrid a donné le ton en publiant un message provocateur sur son compte : « Bon alors c’est pout quand la mascarade, hein ? ». Karim Benzema semble ici faire référence au fait qu’aucune date n’ait encore été communiquée au sujet de son procès à venir. Le footballeur n’en a donc pas fini avec cette histoire et reste dans l’attente des prochaines annonces.

L’avocat de Karim Benzema avait dénoncé, plutôt dans la journée, un acharnement contre le footballeur. Il avait également annoncé ne pas être surpris par les décisions prises. Il faudra donc encore patienter avant d’en savoir davantage sur cette histoire.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *