Aya Nakamura boycotte les NRJ Music Awards en France et participe aux NMA espagnole

Aya Nakamura semble rancunière, de par son comportement ce samedi 5 décembre. Nominée « artiste féminine francophone de l’année » pour les NRJ Music Awards 2020, la chanteuse n’était pas présente sur la fameuse scène des Haute-Seine. Elle se trouvait au LOS40 Music Awards, cérémonie de la plus grande radio Espagnole, où elle était également nominée dans une catégorie plus prestigieuse : « la révélation international de l’année ».

Ayant remporté ces deux prix, la chanteuse peut être très fière, et elle a partagé sa joie sur les réseaux sociaux. Seulement, seule une victoire semblait compter pour l’artiste. Une unique vidéo d’elle embrassant son trophée des LOS40 Music Awards n’est recensé. Jacques Grimal, le coordinateur des NMA, fut vexé par le boycott de la star française. Dans Le Parisien ce dernier s’est exclamé : « C’est probablement le décor le plus cher qu’on ait jamais eu. Ce n’est vraiment pas une émission dégradée. Les cérémonies étrangères ont fait le choix de prestations clipées, sans unité de lieu. Nous, on préfère la réalité à la réalité augmentée. Nous aurons cinquante-six artistes en comptant ceux qui remettront les prix. Tous les Français nommés ont joué le jeu, sauf Aya Nakamura. »

La chanteuse de « Djadja » n’a peut être pas réellement pardonné au présentateur Nikos Aliagas, la faute dans son prénom pour les NMA 2018. Cependant l’artiste est certaine d’avoir ses fans de son côté. Ce choix culotté leurs a beaucoup plus sur les réseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Radio Arts-Mada - "Besoin des artistes"