Booba au Stade de France : une vingtaine de spectateurs refoulés après avoir forcé l’entrée [VIDÉO]

En même temps, ils l’avaient un peu cherché ! Lors du concert de Booba au Stade de France, samedi 3 septembre, environ 20 personnes se sont fait reconduire à l’entrée. La raison ? Ils avaient forcé l’accès. La préfecture de la Seine-Saint-Denis, qui communiquait ce dimanche 4 septembre à ce sujet, a parlé d’un « incident très ponctuel ». Pas d’interpellation, donc, mais un refoulement dans les règles de l’art, selon les services de l’État.

Les internautes ont relayé la vidéo très vite été (et en masse) sur le web. Elle ne dure qu’une vingtaine de secondes, mais on y voit tout de même l’essentiel. Un groupe de jeunes qui passe les contrôles de sécurité, à l’entrée du Stade de France. On le rappelle, plus de 80.000 personnes s’y rendent, ce soir-là. Les réactions sont variées : certains stadiers laissent couler, visiblement, quand d’autres voudraient réagir, mais ne le peuvent tout simplement pas. Cela n’est pas sans rappeler l’événement récent de la finale de la Ligue des champions… Pour rappel, le scénario était (presque) le même : plusieurs personnes qui escaladent les grilles sans billet et d’autres qui présentent de fausses entrées.

À LIRE ÉGALEMENT : Booba : le retour légendaire du Duc de Boulogne au Stade de France avec ses enfants [VIDÉO]

Pour en revenir au communiqué de la préfecture, la situation semble finalement être rapidement rentrée dans l’ordre, au fameux concert de B2O. « Une vingtaine de jeunes a essayé de forcer l’entrée du stade. Très rapidement, la décision de les laisser ponctuellement rentrer a été prise par les services de sécurité pour éviter tout incident à la porte. Et ils ont ensuite été immédiatement interceptés à l’intérieur et reconduits en dehors du stade. » Mais, ce n’est pas tout, en réalité. Le soir, sur place, 13 autres personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue pour « vente à la sauvette avec plusieurs tentatives d’escroquerie avec des faux billets. Bon, comme diraient les supporters, on ne change pas une équipe qui gagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.