L’octogénaire brutalisée à Cannes: Elle assure qu’on lui a proposé de l’argent contre le retrait de sa plainte

La retraité agressée par trois mineurs la semaine dernière à Cannes a confié qu’elle subissait depuis peu des pressions de la part des proches de ses agresseurs. En effet, la famille d’un suspect serait entré en contact avec sa petite-fille afin que la vieille dame âgée de 89 ans retire sa plainte contre une somme d’argent.

Rappelons les faits: le 29 août dernier, cette dame rentrait de ses courses lorsque trois mineurs se sont rapprochés d’elle pour lui voler son sac à main en la laissant inconsciente. Aujourd’hui hospitalisée, l’octagénaire se remet d’une hémorragie cérébrale provoquée par les coups de ses assaillants. Quant à ses bourreaux, âgés de 14 et 15 ans, ils attendent leur jugement qui sera au mois de novembre prochain.

À LIRE ÉGALEMENT : « MMA: LA VICTOIRE ÉCRASANTE DE CIRYL GANE FACE AU NUMÉRO 3 MONDIAL [VIDÉO] »

Aux micros de BFMTV, elle révèle alors que les parents des mineurs ont tenté de rentrer en contact avec sa petite-fille : « Les parents ont téléphoné à ma petite fille pour leur proposer de l’argent pour enlever la plainte. Ils l’ont appelée ils lui ont dit ‘vous ne voulez pas enlever la plainte, on vous donne des sous.’ Elle a dit ‘non on ne veut rien du tout, dégagez ».

Quelques jours après l’agression, le maire de Cannes, David Lisnard a écrit à Gérald Darmanin pour que les suspects soient condamnés à la hauteur des faits même s’ils sont mineurs. De plus, il demande à ce que les aides sociales des familles des mineurs soient supprimées et qu’ils soient expulsés de leurs logements sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.