Central Cee : « Je suis complètement contre l’homophobie, clairement »

Le rappeur Central Cee s’est dernièrement exprimé sur la présence quasi systématique de propos homophobes dans le monde du rap. Et, il n’est pas d’accord avec cela. Invité à développer les paroles de son tube « Doja Cat », par le site Genius, il s’est donc confié, notamment sur sa relation amoureuse.

« How can I be homophobic, my bitch is gay ? ». Voici comment commence le morceau « Doja Cat ». Pour ceux qui ne maîtriseraient pas la langue de Shakespeare, en version édulcorée, cela donnerait : « Comment pourrais-je être homophobe, ma copine est gay ». Auprès de Genius, il a confié que ses paroles étaient avérées : « C’est littéralement comme je l’ai dit. Je ne suis pas homophobe, ma copine est bisexuelle. Elle a été la première personne gay avec qui j’ai vraiment discuté et apprécié échanger. »

À LIRE ÉGALEMENT : Le dernier clip de Central Cee, « Doja», explose les compteurs [VIDÉO]

Pour le rappeur, le problème, dans le rap, est que l’homophobie semble normalisée. « J’ai l’impression que l’homophobie est presque intégrée à notre culture, celle du rap et des quartiers. Ce qui n’est pas normal », indique-t-il. Il va même plus loin, parlant d’incompréhension totale. « Je me devais de faire comprendre que je trouve l’homophobie trop bizarre. Quand je vois des personnes qui vivent avec autant de haine en eux, j’ai du mal à comprendre. Pourquoi accorder autant d’importance à la manière dont les autres personnes vivent leur vie ? Je trouve ça complètement fou. Je ne sais pas, ça veut surement dire que c’est toi le problème. C’est dingue. Je suis complètement contre l’homophobie, clairement. » Au moins, ça a le mérite d’être clair…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.