En larmes, Magali Berdah dénonce le cyber-harcèlement de Booba [VIDÉO]

Dans la tourmente depuis quelques semaines, la femme d’affaires Magali Berdah baisse la garde. Il faut dire qu’en ce moment, elle est au coeur d’une grosse polémique concernant sa société Shauna Events. En effet, après la diffusion du « Complément d’enquête » sur le business des influenceurs qui reposerait sur des arnaques, il semblerait que le ciel lui tombe sur la tête

Et pour cause, suite au dépôt de plainte du rappeur Booba, sa société Shauna Events fait l’objet d’une ouverture d’enquête. Le Duc l’accuse ainsi non seulement de « pratiques commerciales trompeuses » mais aussi de « escroquerie en bande organisée ». En outre, il faut dire qu’une grosse guerre médiatique a été lancée par Booba cet été à l’encontre de Magali Berdah. Et soyons honnête, le Duc n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

À LIRE ÉGALEMENT : « MAGALI BERDAH : UNE ENQUÊTE A ÉTÉ OUVERTE SUR LES PRATIQUES DE SA SOCIÉTÉ SHAUNA EVENTS »

Ainsi, lors d’une conférence de presse qu’elle tenait ce matin, Magali Berdah est revenue sur le cyber-harcèlement dont elle est victime depuis quelques temps suite aux lancements d’alerte de Booba. En effet, sans citer une seule fois le nom du rappeur, Magali Berdah a déclaré : « On ne peut pas être considéré dans la presse comme un lanceur d’alerte quand on est un harceleur ». En référence à ces propos-là, Booba serait l’auteur de nombreuses invectives à l’encontre de Magali Berdah, soit 200 publications la mentionnant explicitement et implicitement.

Par ailleurs, à la fin de sa prise de parole par rapport au déferlement de haine que Magali Berdah subit, elle conclut en assurant : « Je ne me tairai pas ». Enfin, l’entrepreneuse serait aujourd’hui victime en plus de l’harcèlement, de menaces de mort, de diffamation, d’injures, et attaques antisémites.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.