Evra se confie sur les abus sexuels dont il a été victime à l’adolescence

Dans le journal The Times Evra prend la parole et décide de dénoncer les abus sexuels dont il a été victime à l’adolescence. Ce n’est jamais une chose facile de s’exprimer, mais aujourd’hui Evra nous dévoile un témoignage fort et poignant

Ces dernières années on entend parler de Patrice Evra notamment pour ses frasques sur les réseaux sociaux. Cependant, aujourd’hui l’ancien footballeur prend la parole et nous livre un témoignage poignant. En effet, il dénonce les abus sexuels dont il a été victime de la part d’un professeur à l’adolescence. C’est lors d’un entretien avec The Times que le footballeur se confie pour la première fois sur ces abus. Il révèle notamment que sa mère l’a appris il y a peu de temps

À LIRE ÉGALEMENT: Alec Baldwin tue par balle une femme sur le tournage d’un film

En effet, le footballeur déclare à ce sujet: « Bien sûr elle était dévastée, c’était un moment compliqué pour moi. Je dois encore le dire à quelques-uns de mes frères et sœurs et à quelques amis proches. […] Je ne veux pas que les gens aient pitié. C’est une situation difficile. Une mère ne s’attend pas à entendre cela de son propre enfant. Elle sentait que quelque chose n’allait pas et m’avait demandé pourquoi je ne voulais pas dormir dans la maison du professeur. Ce n’est que maintenant que j’ai 40 ans que je lui ai dit. Ce fut un grand choc pour elle. Beaucoup de colère. Elle a dit qu’elle était désolée« .

Au delà de cet entretien, des passages du livre de Evra ont étés publiés. Et on peut dire que certains de ces passages sont non seulement poignants mais font froid dans le dos. Patrice Evra explique notamment la dernière nuit où il était chez cet homme. Il déclare: « La dernière nuit chez cet homme, alors qu’il savait que je retournais dans ma famille, il a finalement réussi, a narré la victime présumée. Il a mis mon pénis dans sa bouche ». Le footballeur explique également qu’il n’en a pas parlé car il avait honte d’en parler à sa mère. Mais surtout il ne savait pas si on le croirait

Il explique également que lorsqu’il était âgé de 24 ans, la police l’a contacté à la suite d’accusations portées par d’autres enfants. Cependant, il révèle qu’à ce moment la il décide de ne pas confirmer ces accusations. Notamment par peur des réactions. Cependant, aujourd’hui Patrice Evra décide de prendre la parole et de dénoncer ces abus. Et on se doute que cela n’est pas chose facile de se livrer sur un sujet si complexe et douloureux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *