Gérard Darmanin amenuise les espoirs de Gims d’obtenir la nationalité française

Décidément, la nouvelle année ne commence pas bien pour Gims ! Le chanteur congolais vient de voir ses espoirs d’obtenir la nationalité française douchés par Gérard Darmanin. Le ministre de l’Intérieur ne passe pas l’éponge sur les propos tenus par le rappeur dans sa vidéo sur la bonne année.

À LIRE ÉGALEMENT : Après sa vidéo polémique du Nouvel An, Gims présente ses excuses

En 2018, Gims avait fait une première demande pour obtenir la nationalité française mais elle lui avait été refusée. Selon le chanteur, qui s’est récemment confié au Journal du Dimanche, ce refus serait lié à son passé, et notamment à un « délit » qu’il aurait commis plus jeune. Mais le rappeur congolais refuse de baisser les bras et compte bien faire une nouvelle demande pour obtenir enfin la nationalité française.

Seulement, Gérard Darmanin, ministre de l’Intérieur, n’est pas du même avis. Il a déclaré sur France Inter que la nationalité française est refusée « de manière générale aux tenants de l’islam rigoriste ». Sa demande sera réétudiée, mais le ministre a ajouté que « Ne pas souhaiter la bonne année parce que ce ne serait pas conforme à ce que font les amis, les copains ou les frères de tel ou tel personnage aussi sacré soit-il, ce n’est pas une bonne preuve d’assimilation à la société française. ». Malgré les récentes excuses publiques de Gims, la polémique est loin d’être terminée…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.