Google va licencier 12.000 travailleurs de différents pays !

Un anéantissement pour le géant de services technologiques. En effet, Google a annoncé le licenciement à venir de 12.000 de ses travailleurs. Or, Alphabet Inc, la société mère employait plus de 180.000 personnes en septembre dernier. Les salariés concernés se trouvent dans le monde entier et dans tous les départements de l’industrie. Ainsi, personne n’est à l’abri de cette mesure.

Après Microsoft et Amazon, c’est le géant américain de la tech qui s’y met. En novembre dernier, l’entreprise avait préparée ses employés à cette possibilité du licenciement. En outre, la raison mise en avant est le contexte économique. “Au cours des deux dernières années, nous avons connu des périodes de croissance spectaculaire. Pour accompagner et alimenter cette croissance, nous avons embauché dans un contexte économique différent de celui que nous connaissons aujourd’hui.Je suis convaincu de l’énorme opportunité qui s’offre à nous grâce à la force de notre mission, à la valeur de nos produits et services et à nos investissements précoces dans l’IA » a déclaré Sundar Pichai, patron d’Alphabet Inc.

À LIRE ÉGALEMENT : Anas dévoile «La Vie de Many» son nouvel album accompagné du clip avec Soolking [Interview]

Google : Une mauvaise gestion de la croissance ?

Une décision aux conséquences lourdes. En effet, Google n’a pas su gérer la croissance de son entreprise. Dès lors, 6% de son effectif se doit d’être licencié. D’ailleurs, cela a déjà commencé aux États-Unis. Mais, pas encore dans le reste du monde. De plus, l’entreprise n’a pas dévoilée les critères de licenciement. Donc, le géant américain fait face à une décision lourde dû au contexte économique soit à l’inflation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *