Le coup de gueule de Niro contre le public et les médias du Rap Français

Le coup de gueule de Niro contre le public et les médias rap français

Le rappeur Niro a sorti son premier street album nommé Paraplégique en juin 2012. Connu pour sa musique, le rappeur d’origine marocaine ne cache pas la rancœur qu’il peut avoir envers l’industrie du Rap français. Récemment, Niro s’est exprimé sur les réseaux sociaux afin de régler ses comptes à ce sujet.

Niro et l’industrie du Rap français

Le rappeur ne l’a jamais caché : l’industrie de Rap français et lui ça ne colle pas vraiment. En effet, Niro a souvent déclaré que cette industrie devait changer car elle n’était plus objective. Pour le rappeur, beaucoup des figures mainstreams ne serraient que des imposteurs. Les artistes en développement ne seraient pas vraiment mis en avant. Pourtant selon lui, c’est l’industrie du Rap français qui pourrait permettre à certains d’évoluer. En effet, le public et les médias pourraient donner de la visibilité aux artistes grandissants. Mais, comme il a choisi de la dénoncer sur ses réseaux, nous sommes dans une ère d’obsession des streams.

A lire également: MÉDINE TACLE UN ÉLU DU RASSEMBLEMENT NATIONAL, RETOUR SUR LE “CLASH”

Le rappeur dénonce l’obsession des streams  

C’est sur son compte Instagram que le rappeur a décidé de régler ses comptes avec l’industrie du Rap français. Le public, les médias ou même les rappeurs de manière général, Niro n’a épargné personne. Dans son message, Niro dénonce les avis tronqués du public et des médias. En effet, le rappeur évoque le fait de se faire un avis sur un rappeur en fonction de ses chiffres. Pour Niro, ce n’est pas en regardant des chiffres qu’on écoute une musique. Il invite ses fans à écouter réellement les artistes, peu importe les chiffres de ces derniers.

Le rappeur a même avoué être désespéré par cette façon de faire, au point d’inciter certains petits artistes à tricher sur leurs chiffres pour se faire écouter. Pour lui, les ventes ne sont pas le synonyme de talent. À la pointe de l’innovation, Niro espère que l’industrie du Rap français évoluera pour laisser place à certains nouveaux artistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *