Le footballeur Robinho condamné à neuf ans de prison pour viol

C’est la fin d’une affaire judiciaire débutée en 2014. L’ex-international de football brésilien, Robinho, vient d’être reconnu coupable de viol par la justice italienne. Ne pouvant plus faire appel, l’homme de 37 ans, va devoir purger sa peine de neuf années de prison ferme.

À LIRE ÉGALEMENT : Combat Ngannou – Gane : le salaire des deux boxeurs révélé

Mercredi 19 janvier, au sein de la Cour de cassation de Milan, s’est tenu en troisième et dernière instance le procès de l’ancienne star du Brésil, Robinho. L’ex-joueur, ayant évolué tour à tour au Real Madrid, à Manchester City, à l’AC Milan ou encore au Santos FC, a été reconnu coupable de « violences sexuelles en groupe contre une femme ». Les faits remontent au 22 janvier 2013 lorsque Robinho et cinq de ses amis ont fait boire une Albanaise de 22 ans jusqu’à la « rendre inconsciente et incapable de résister » et ont eu avec elle « des rapports sexuels multiples et consécutifs » selon les médias italiens de l’époque.

En première et deuxième instance, le footballeur avait déjà été condamné à neufs ans de prison, mais il a fait appel en 2017 puis en 2020 de cette décision. Cette semaine, la justice italienne a rejeté la demande de Robinho et a décidé « que la condamnation est donc définitive » a déclaré l’avocat de la victime. L’ex-international est actuellement en liberté au Brésil. Et comme le pays n’extrade pas ses ressortissants, la justice italienne souhaite donc que le joueur de football purge sa peine au Brésil. Reste qu’à ce que le pays natif de Robinho applique la sentence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.