Les Révélations du journaliste Romain Molina sur la FFF : agression sexuelle, harcèlement, violence sur mineurs

 »Quarante ans de Silence ». Avant tout, ces mots résonnent suite aux révélations, la semaine dernière, du magazine français So Foot, concernant des faits de harcèlements, d’agressions sexuelles et morales de la part de membres de la FFF sur des joueuses mineures et autres jeunes femmes.

Mais aussi, suite à la déclaration d’une ancienne administratrice :  »Tout le monde est au courant à la Fédération, cela fait bien dix ans que ça dure  » explique t-elle dans l’interview avec Romain Molina. D’ailleurs, sont mis en cause, Angélique Roujas, et David San José, deux anciens employés de Clairefontaine. Noël Le Graët est quant à lui, mis en porte-à-faux en raison de sa négligence.

À LIRE EGALEMENT :  »AFFAIRE POGBA : MATHIAS POGBA A ÉTÉ PLACÉ EN GARDE À VUE !  »

Un témoignage à charge :

« J’ai été victime d’elle à Clairefontaine. Je sais ce qu’il s’est passé et je sais à quel point ça a été dur de me reconstruire. » déclare une témoin anonyme. Ce témoignage semble, par ailleurs, accabler et soutenir les faits d’agressions sexuelles. Là-dessus, des faits de dissimulation et de chantage sexuel se rajoutent :  »J’en ai parlé à des adultes de la fédération à l’époque, dont Brigitte Henriques, qui était vice-présidente à l’époque, mais que s’est-il passé ? Rien. Ils n’ont rien fait.  » déclare t-elle de nouveau.

Ainsi, le journaliste Romain Molina, relance les faits et accusations sur la FFF avec son article et met en lumière des témoignages tout aussi surprenant les uns que les autres. Or, ce n’est pas sans conséquences.

Une réaction surprenante de la FFF :

Par ailleurs, de cette tourmente médiatique nait une tourmente sportive. En effet, Noël Le Graët , semble vouloir passer la main en déclarant qu’il reste encore ‘quatre mois à la tête de la Fédération« , aurait-il déclaré à Vincent Nolorgues, Président de Ligue de Football Amateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.