Les USA délivrent le premier passeport avec le genre « X »

La Maison Blanche envoie un message fort aujourd’hui avec cette décision. En effet, dès début 2022 il sera possible pour toute personne non-binaire aux USA d’avoir un passeport indiquant le genre X. Et le premier passeport de ce type a été délivré cette semaine. 

Dana Zzyym, est une personne intersexe qui affirme que « les États-Unies franchissent une grande étape dans la reconnaissance des droits des personnes qui ne se reconnaissant pas dans le genre homme ou femme ». Joe Biden l’avait promis et aujourd’hui il le fait. Cela permet de réellement prendre en compte les droits des minorités sexuelles aux États-Unis. 

À LIRE ÉGALEMENT: Elon Musk gagne plus de 36 milliards de dollars en une journée

View this post on Instagram

A post shared by Ulyces (@ulyces.co)

Ned Price, le porte-parole des États-Unis, s’explique à ce sujet. Il déclare avoir « ajouté une case X pour les personnes non-binaires et intersexes (…) afin de promouvoir la liberté, la dignité et l’égalité de toutes les personnes ». Cependant, rappelons que les États-Unis n’est pas le premier pays à proposer ce choix. En effet, aujourd’hui c’est pas moins de onze pays qui proposent le choix « X » ou « autre » sur leurs passeports rapporte l’organisation Employers Network for Equality and Inclusion. Parmi ses pays, on retrouve notamment le Canada, l’Allemagne, l’Argentine ainsi que l’Inde ou le Pakistan

Les États-Unis offrent aujourd’hui une première avancée pour toutes les personnes qui s’identifient comme non-binaires sur leur territoire. Un changement qui peut s’opérer aujourd’hui notamment grâce à l’administration de Joe Biden. Effectivement, il érige en priorité la défense des droits des minorités sexuelles dans le monde entier. C’est une véritable rupture avec l’administration de son prédécesseur Donald Trump. C’est donc une véritable avancée pour toute une partie de la population américaine. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.