Affaire Paul Pogba : le champion du Monde donne la raison d’avoir fait appel à un marabout

Tout débute avec une interview. Au micro de France Info, Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports s’est confiée sur l’affaire Pogba. Ce qu’il en ressort ? Elle dit s’en remettre au sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, à près de deux mois de la Coupe du Monde qui se déroulera au Qatar. Son rôle, à lui ? Faire en sorte de maintenir l’esprit d’équipe, la bonne forme et la détermination des joueurs ainsi que l’équilibre entre tracas personnels et investissement professionnel. De son côté, elle a assuré vouloir rester « attentive » à la situation. Cela vient s’ajouter aux derniers aveux de Paul Pogba concernant l’histoire du marabout

« On le sait tous, un parcours réussi dans ce type de compétition repose sur une combinaison entre l’état de forme de ses talents, la qualité de vie du groupe, mais on a la chance d’avoir Didier Deschamps : je lui fais toute confiance », a débuté la ministre auprès des journalistes de France Info. « Il a toute l’expérience nécessaire pour gérer ce type de situations sensibles, complexes. Il l’a prouvé en tant que joueur, en tant que coach, en tant que sélectionneur. Je sais qu’on va s’adapter à la situation et que Didier saura protéger son collectif de ces turbulences-là », a poursuivi Amélie Oudéa-Castéra.

À LIRE ÉGALEMENT : « MARABOUTAGE » : MBAPPÉ APPELLE ET DEMANDE DES EXPLICATIONS À PAUL POGBA »

Pour rappel, le monde du football est secoué par l’affaire Pogba, un conflit entre Paul, le champion du Monde 2018, et son frère Mathias. Il est notamment question de tentative d’extorsion de fonds. Mais aussi de marabout. Selon Mathias Pogba, son frère Paul aurait fait appel à un marabout pour jeter des sorts à Kylian Mbappé. Une affaire démentie, en premier lieu, par le principal intéressé. Mais, lors d’une deuxième audition, Paul Pogba a admis avoir effectivement sollicité les services d’un marabout… Mais, pas pour ce que l’on pensait : pour aider des enfants en Afrique par le biais d’une association. Tout est toujours histoire d’intentions, finalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.