Magali Berdah : « Je ne porte pas la montre aujourd’hui car j’ai une tendinite au bras » répond-elle au journaliste concernant ses partenariats [VIDÉO]

Hier soir était diffusé sur France 2 un nouveau magasine de « Complément d’enquête ». Intitulé « Clash, fric et politique : le vrai business des influenceurs », le reportage a fait sensation auprès des téléspectateurs. Et pour cause, il mettait en lumière les accusations d’arnaques proférées à l’encontre des influenceurs et de leurs agences.

En effet, cet été, Magali Berdah, à la tête de la plus grosse agence d’influence avait été accusée par Booba de « pratiques commerciales trompeuses ». Ainsi, au regard de l’ampleur de l’affaire, Magali Berdah avait accepté de répondre aux questions des journalistes de « Complément d’enquête ». Toutefois, une véritable vague de critiques s’est abattue sur Magali Berdah suite à la diffusion du reportage.

À LIRE ÉGALEMENT : « MENACÉ PAR LES INFLUENCEURS, LE MAGAZINE DE FRANCE 2 « COMPLÉMENT D’ENQUÊTE » SERA DIFFUSÉ CE SOIR EXCEPTIONNELLEMENT »

En particulier, par rapport à une séquence où l’on voit la femme d’affaires aux côtés du journaliste Tristan Waleckx en fin d’émission. En effet, questionnée sur la légitimité du placement de produit d’une montre connectée, Magali Berdah apparaît peu sûre d’elle et peu convaincante. « Je suis en totale transparence de ce que je fais », déclare-t-elle, ce à quoi le journaliste rétorque « Transparence mais parfois vous faites croire que vous utilisez cette montre alors que non (…) ».

«(…) La montre connectée je l’ai déjà portée bien sûr, j’ai une tendinite au bras ». Vous l’aurez donc compris, cette réponse de Magali Berdah a été sujet de nombreuses moqueries de la part des internautes. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura très certainement un avant et après pour Magali Berdah et ses influenceurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.