Pop Smoke : ses parents s’expriment sur sa mort

Cela fera un an, le 19 février prochain, que le décès de Pop Smoke fut annoncé par les médias. Quatre hommes ont pénétré sa propriété à Hollywood Hills, aux alentour de 4h du matin, heure locale, puis l’ont abattu, lors du cambriolage. Alors âgé de seulement 20 ans, il représentait l’étoile montante du rap de Brooklyn ainsi que la démocratisation de la drill, notamment avec les titres « Welcome To the Party » et « Dior » de sa mixtape « Meet the Woo », sortie en 2019. Bashar Barakah Jackson, de son vrai nom, a également réalisé une seconde mixtape du même titre, puis 50 Cent a produit le premier album, posthume du rappeur en juillet 2020, nommé « Shoot for the Stars, Aim for the Moon ».

Audrey et Greg Jackson, les parents du jeune rappeur Pop Smoke, se sont exprimés sur l’histoire tragique, ayant coûté la vie de leur enfant. C’est au travers d’une vidéo très émouvante, en association avec Entertainers 4 Education Alliance, programme pour les jeunes en difficulté, qu’on les découvrent, face à un portrait de l’artiste. Une puissante et forte annonce, intitulée « Gun Violence Destroys Families » ( la violence et les armes détruisent des familles ), a été lancée, avec en tête d’affiche le rappeur Pop Smoke. Cela afin d’alarmer sur le nombre de fusillades ( 1 000) et de meurtres ( 300 ) réalisé en 2020, à New York. Des programmes de 8 semaines sont mis en place dans le secondaire ainsi que les lycées pour lutter contre la violence des armes.

Récemment le dossier concernant le rappeur Pop Smoke, a évolué. Les assaillants, dénombrés à quatre, ont été inculpés de vol ainsi que meurtre. Il s’agirait de deux mineurs âgés de 17 et 15 ans, mais également deux personnes de 19 et 18 ans, Corey Walker et Keandre Rodgers, qui eux risquent bel et bien la peine de mort ou au minimum la perpétuité.

Le frère à Pop Smoke a récemment réagi à sa mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *