Tayc papa dans son clip « Donne-le moi » ? il se joue de ses fans et laisse planer le doute [VIDÉO]

Tayc fait parler énormément parler de lui depuis un certains temps. En effet, de nombreuses rumeurs circulent à son sujet et affirment qu’il va devenir père. Récemment, certaines photographies semblent confirmer cette fameuse paternité. Cependant, on apprend aujourd’hui que Tayc se joue de ses fans pour la sortie de son clip “Donne-le moi”

En effet, c’est fin mars que Tayc annonce la naissance de sa fille sur les réseaux sociaux. Effectivement, il déclare: « Si je partage ça avec vous c’est parce que vous êtes en quelque sorte ma famille aussi… Et la famille s’agrandit bientôt… Merci à ma femme pour le plus beau cadeau du monde. Bienvenue dans ce monde ma fille ». Il partage notamment des photos d’une baby shower ainsi qu’une échographie qui confirment la nouvelle. 

À LIRE ÉGALEMENT: Frero 110GN de retour avec son EP “Elysium” 

View this post on Instagram

A post shared by @taycofficiel

Cependant, on apprend aujourd’hui que tout cela n’est qu’un coup de communication plus que réussi pour son nouveau clip. En effet, après la publications des photographies sur ses réseaux sociaux, de nombreux fans décident de mener l’enquête. Ils découvrent notamment que la femme qui joue le rôle de sa compagne est en réalité mariée avec un autre homme. 

Tayc réalise donc un véritable coup de communication pour promouvoir son nouveau morceau “Donne-le moi”. Pour la réalisation du clip on retrouve Good Mood derrière la caméra. C’est notamment Tayc lui-même qui écrit le scénario du visuel. Dans ce superbe clip touchant, on suit le parcours du chanteur de sa compagne (fictive). On découvre de nouveau les fameuses images de la baby shower qui auront tant fait parler sur les réseaux sociaux. Le morceau ainsi que son visuel sont une véritable réussite. À la fin du visuel ,Tayc annonce également l’arrivée du morceau « Sans effet ». On vous laisse découvrir le clip juste ici: 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.