Valérie Pécresse récolte 1,4 million d’euros suite à son appel aux dons 

Valérie Pécresse fait aujourd’hui face à son emprunt personnel de sept million d’euros pour sa campagne à la présidentielle. Très vite après l’annonce des résultats du premier tour, la candidate fait un appel national aux dons qui doit se poursuivre jusqu’au 15 mai. 

En effet, lors de ce premier tour des élections présidentielles Valérie Pécresse connait un véritable échec. Effectivement, la candidate représente seulement 4,78% des voix. Rappelons que l’Etat ne prend pas en charge la campagne des candidats qui font moins de 5%. Par conséquence, quelques heures après l’annonce officielle des résultat, la candidate lance un appel aux dons. 

À LIRE ÉGALEMENT: Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron et Marine Le Pen se qualifient au second tour

Cependant, le Figaro révèle que Valérie Pécresse a récolté à ce jour 1,4 million d’euros. Le sénateur Philippe Mouiller qui est aussi le trésorier de sa campagne confirme cette information. En effet, il déclare à ce sujet: « C’est plutôt satisfaisant, surtout une semaine. On est plutôt sur une bonne pente, mais il faut continuer ». Ce résultat lors du premier tour impacte le parti des Républicains

En effet, Daniel Fasquelle va travailler sur un plan d’économies. Il déclare notamment à ce sujet: « Le budget 2022 est solide mais nous devons trouver des marges de manœuvre pour aider les candidats aux législatives ». Cependant, pour les législatives en juin, il affirme aider chaque candidat à hauteur de 5000 euros. Il confie également au JDD que pour les élections présidentielles et législatives il a budgété 8 millions d’euros

Effectivement, il déclare avoir « donné 5,5 millions d’euros à Valérie Pécresse et accepté de prêter 2,5 millions d’euros ». Cependant, la partie qu’il a prêtée ne sera pas remboursée par l’Etat. En effet, rappelons que Valérie Pécresse enregistre moins de 5% des voix au suffrage. Il affirme que cela ne « ne remet pas en cause notre équilibre budgétaire ». Mais il confirme qu’il manque toute de même 3 millions d’euros afin d’aider les candidats lors des législatives. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.