Victoria’s Secret : une modèle porteuse de trisomie 21 dans sa dernière campagne 

Victoria’s Secret est la marque qui fait énormément rêver les modèles. En effet, beaucoup espèrent un jour pouvoir défiler sur leur podium. Cependant, Victoria’s Secret c’est également des années de critiques et de polémiques. Aujourd’hui il semble que la marque tente de racheter son image

Effectivement, c’est tout d’abord en 2019 que la marque décide d’arrêter les fameux défilés de ses “anges”. Des “anges” qui sont tous semblables mais dont il est difficile de s’identifier pour le grand public. Depuis la fin de ce type de défile, la marque essaye aujourd’hui de se racheter une image. Et sa dernière campagne aux États-Unis nous le montre bien. Celle-ci se nomme “Love Cloud” et met à l’honneur le body positivisme ainsi que 18 mannequins d’âge et de corpulence différente

À LIRE ÉGALEMENT: Streamshop : le site qui permet d’acheter les vêtements portés par les rappeurs

Rappelons qu’à partir de 2016 la marque commence à perdre son monopole aux États-Unis. En effet, beaucoup de clients se tournent vers des marques plus confort. Mais surtout de nombreux scandales éclaboussent la réputation de Victoria’s Secret. On se souvient notamment des propos de Ed Razek qui affirme qu’on “a pas besoin de voir défiler des modèles transgenres”

Avec cette nouvelle campagne, la marque souhaite donc se racheter une image auprès du public. Avec cette nouvelle tentative, le directeur artistique actuel affirme qu’ils veulent montrer “l’évolution de l’enseigne”. Reste à savoir si cette nouvelle campagne pourra redorer l’image de la marque. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.