Le rappeur Médine déclare avoir porté plainte contre Aurore Bergé après qu’elle l’ait qualifié de « rappeur islamiste »

C’est sur le plateau de LCI, le 18 février 2021, qu’Aurore Bergé, femme politique française, a tenu des propos diffamatoires contre le rappeur Médine, le qualifiant « d’islamiste » . Le rappeur a fini par déclarer que c’était la fois de trop et qu’il portait plainte contre la jeune femme.

Des propos diffamatoires envers le rappeur

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’énervement de Médine est justifié. En effet, sur le plateau de LCI, Aurore Bergé n’a pas mâché ses mots. La jeune femme a qualifié le rappeur « d’islamiste » en faisant référence à son morceau «Don’t Laïk ». Aurore Bergé s’est appuyé sur la phrase « crucifier les laïcards » afin d’étayer ses dires. Des propos qui sont allés bien trop loin. Le rappeur n’a pas tardé à réagir en déclarant avoir porté plainte contre la jeune femme.

À lire également : MÉDINE : “J’AI PLUS DE POINTS EN COMMUN AVEC LE PROFESSEUR SAMUEL PATY, PAIX À SON ÂME, QU’AVEC SON ASSASSIN” [VIDÉO]

Médine réagit vite, mais toujours avec une touche d’humour

Le rappeur s’est muni de son compte Instagram afin de faire part de la nouvelle à ses abonnés. Il ne compte pas se laisser faire et s’est rendu chez l’avocat, accompagné de ses frères, afin de porter plainte contre Aurore Bergé. Une plainte officielle qu’il a communiquée sur les réseaux sociaux. Cependant, ayant l’envie de dédramatiser la situation cocasse dans laquelle il se trouve, le rappeur a fait preuve d’humour. Après avoir appris qu’Aurore Bergé se trouve être la fille de la voix française de Sylvester Stallone, le rappeur s’est excusé auprès de son idole de jeunesse.

Médine a, cependant, précisé que cette touche d’humour avait pour but de détendre l’atmosphère, mais qu’il était déterminé à aller jusqu’au bout face au propos d’Aurore Bergé.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.