Quand Donald Trump se trompe de nom et nomme Lil Pump, « Litle Pimp »

Il semblerait que les rappeurs américains s’intéressent à la politique, plus particulièrement au clan Trump. En effet, Lil Wayne, Ice Cube et Kanye West affichent leur soutien à l’actuel président des États-Unis pour les élections 2020. Vient s’ajouter à cette liste le jeune Lil Pump.

Alors on peut se demander quelle est l’intérêt principal de Trump d’inviter des rappeurs ? Et bien elle serait tout simplement pour les impôts. Le rappeur Lil Pump a même menacé de quitter le pays pour la Colombie, si son candidat n’est pas choisit. Mais il semblerait que la majorité feigne s’intéresser à cette annonce. En effet, en tête des sondages, c’est bien la concurrence : Joe Biden.

L’actuel président Trump, comme pour la majorité de ses partisans issues du rap, les a invité à le rencontrer. Pour Lil Pump, cela a eu lieu pendant une de ses campagnes. Au moment où le Président lui demande de venir sur scène, il n’écorche pas seulement son nom, mais se trompe complètement. Ce dernier a donc invité « la superstar : Little Pimp » à le rejoindre. Le rappeur ne s’est pas démonté pour autant et a clamé la défense du President.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

R.EY [CLIP]