Timal : le rappeur placé en garde à vue pour maltraitance animale

Quelques jours après la sortie de Caméléon en featuring avec Booba, Timal  se retrouve au cœur des polémiques.

À LIRE ÉGALEMENT : Booba apporte son soutien à Timal : « Ça va aller petit frère, certains frappent des femmes » [PHOTO]

Ce mardi 30 août, Timal a publié une vidéo de lui donnant des coups de pieds à son chien. Dans cette vidéo il montre des flaques d’urine au sol dans son salon et frappe son chien à plusieurs reprises. Devenue virale, la vidéo a fait le tour de la toile et le rappeur s’est attiré la foudre des internautes. Timal a alors tenté de se justifier (en vain) et a déclaré qu’il s’agissait de mesures éducatives.

Choquées, les internautes, les associations et militants pour la protection animale ont réagi. Ainsi, la fondation 30 millions d’amis a annoncé avoir porter plainte pour maltraitance animale. Dès le lendemain matin, le rappeur a été interpellé chez lui en Seine-et-Marne et placé en garde à vue. Ses deux chiens, des amstaffs, ont eux été saisis et mis en sécurité par l’association Action protection animale. 

La fondation Brigitte Bardot ainsi qu’Hugo Clément s’indignent et précisent sur les réseaux sociaux que c’est « Un geste inadmissible…« , « Rien ne justifie la maltraitance animale ! C’est un délit puni de 4 ans de prison et de 60 000 euros d’amende lorsqu’il est commis par le propriétaire de l’animal ! » mais aussi « Il y a vraiment urgence à punir plus sévèrement ceux qui maltraitent les animaux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.