Timal s’exprime après sa condamnation : « je m’engage à aider les associations protectrices des animaux » ! [PHOTOS]

Après avoir secoué l’opinion publique et les réseaux sociaux concernant sa vidéo avec son chien, le rappeur Timal dans la tourmente revient sur son geste.

En effet, 48h après sa condamnation officielle, Timal tenait à s’excuser auprès de tous. C’est dans un communiqué posté sur son compte Instagram que l’interprète de « Filtré » s’est exprimé dans trois paragraphes. Il déclare alors : « À tous. J’ai tellement conscience de la gravité de ce que j’ai fait. Je présente mes excuses à tous ceux qui me suivent ou qui m’ont connu par cet acte ». À vrai dire, il est vrai que cette affaire a eu un réel retentissement national ce qui a provoqué un appel au boycott du rappeur.

À LIRE ÉGALEMENT : » CYRIL HANOUNA RECADRE SÈCHEMENT MAGALI BERDAH, BOOBA RÉAGIT ET LA TRAITE DE MENTEUSE «

« Je suis à présent séparé de mes chiens. J’ai commis une erreur dans l’éducation de Vatos mais la vidéo ne reflète pas ma relation avec lui, je l’ai adopté petit et je l’aimais. Je demande pardon. Les conséquences de mon acte m’ont fait prendre conscience de ma bêtise. J’aimais mes chiens. Je les ai perdus, je leur souhaite d’être heureux avec un autre maître ». Ce n’est pas seulement « Vatos » qui lui a été retiré mais aussi une chienne de quelques mois car on le rappelle, il a désormais l’interdiction de détenir un animal pendant cinq ans.

« Je me suis acquitté de ma condamnation et je m’engage à aider les associations protectrices des animaux à l’avenir, en espérant pouvoir contribuer au bien être des animaux et me responsabiliser ». En effet, le rappeur était condamné à verser 6 000 euros d’amende pour « actes de cruauté envers un animal domestique » . De plus, des associations de protection des animaux, dont 30 millions d’amis, ont décidé de porter plainte contre Timal.

Reste à savoir si le mea-culpa de Timal sera accepté par l’opinion publique…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.