enfant refoulé devant le stade

Nice-OM : une famille refoulée à l’entrée… pour une histoire de tee-shirts !

L’histoire est incroyable. Deux jeunes enfants, accompagnés de leurs parents, ont été refusés à l’entrée du stade de Nice. Ils devaient assister au match qui opposait l’OGC Nice à l’Olympique de Marseille, ce dimanche 28 août (O-3). La raison de toute cette histoire rocambolesque ? Des maillots portés par les enfants : le premier, celui de Cristiano Ronaldo et le second, celui d’un club tunisien. Visiblement, les petits auraient du choisir une autre tenue pour pouvoir assister au match. L’histoire s’est répandue sur la toile à la vitesse de la lumière.

Il s’agirait en réalité d’un énorme quiproquo. Vendredi 26 août, en marge de la rencontre qui allait se jouer deux jours plus tard à l’Allianz Riviera, les autorités publient un arrêté préfectoral. L’objet de la décision : « Le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporters du club de l’Olympique de Marseille ou se comportant comme tel est interdit entre les communes des Bouches-du-Rhône et la commune de Nice, dimanche 28 août de 0h00 à minuit ». Vraisemblablement, les responsables de l’accueil du public ont donc vraisemblablement mal interprété le message.

À LIRE ÉGALEMENT: Cristiano Ronaldo bientôt à l’Olympique de Marseille ? Oui, selon le Youtubeur Mohamed Henni [VIDÉO]

« Je pensais qu’ils rigolaient. Je leur demande si c’est une blague, on me répond : « Non, ce sont les ordres. Aucun autre maillot de l’OGC Nice ne rentre dans le stade » », rapporte le père de famille auprès d’RMC Sport. Pour pouvoir assister tout de même à la rencontre, la mère se rend en boutique, avec le plus grand des enfants, pour acheter deux tenues blanches. Pendant ce temps là, le père poste une photo de son fils sur Twitter, accompagné du message suivant : « Refoulé à l’entrée, car pas le bon maillot ». Vous l’imaginez, les réactions ont été nombreuses. Il s’agirait d’une incompréhension de la part de certains membres de l’organisation. L’OGC Nice devrait enquêter en interne pour tenter de comprendre ce qu’il s’est passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.